Mes consultations

Vous trouverez ici le détail de mes spécialités médicales, et un aperçu des sujets de consultation que nous pouvons aborder ensemble.

Cette liste n'est évidemment pas exhaustive, et le cabinet du médecin reste l'endroit où de nombreuses autres questions peuvent être posées et trouver une réponse.

Contactez-moi par téléphone pour prendre rendez-vous pour une consultation.

Mes spécialités

Diététique 

 

Nutrition

 

Micronutrition- Médecine anti-âge

Les développements actuels en terme de politique sanitaire insistent sur la détection médicale précoce des pathologies. C'est pourquoi je vous propose toute une variété d'examens préventifs.

En savoir plus



La médecine: globale et humaniste

Pour moi, la médecine est avant tout celle de l'individu.
Elle doit aussi être évidemment celle de la maladie, mais toujours dans l'écoute et la prise en charge globale du patient.
Le patient n'est pas seulement un organe malade!
Il est aussi un être pensant qui souffre, pour des raisons qui ne sont peut-être pas uniquement celles du moteur initial et visible de la consultation, que ce soit en Médecine Générale ou en Nutrition...
Il est absolument nécessaire d'avoir une vision d'ensemble, centrée sur la personne, dans toutes ses dimensions humaines, physique, psychologique, familiale, sociale, culturelle et existentielle.
La consultation est un espace ouvert d'écoute, toujours dans l'intérêt et le respect du patient.

Le savoir ne vaut que s'il est partagé

"Le progrès ne vaut que s'il est partagé par tous"

Aristote, philosophe grec (384 av. J.C.- 322 av. J.C.)

L'échange, la communication, et le partage d'informations entre le médecin et son patient est primordial.
En effet, le médecin doit transmettre de manière adaptée son savoir et ses connaissances au patient, afin que ce dernier puisse trouver son rôle d'acteur dans sa propre santé, et comprendre la prise en charge médicale.

Ainsi, le patient avancera mieux dans sa propre stratégie santé.

Les problèmes médicaux, en Médecine Générale ou en Nutrition, aiguës ou chroniques, doivent souvent se projeter dans le temps et l'avenir.
Je reste toujours à la disposition du patient en quête d'explication et de compréhension.
Car lorsqu'on comprend pourquoi on fait quelque chose, une grande partie du du travail est déjà accomplie!

Le serment d'Hippocrate

Faculté de Médecine de Strasbourg, soutenance de la thèse de Docteur en Médecine

 

"En présence des maîtres de cette école, de mes chers condisciples, je promets et je jure au nom de l'Etre suprême d'être fidèle aux lois de l'honneur et de la probité dans l'exercice de la médecine.

 

Je donnerai mes soins gratuits à l'indigent et n'exigerai jamais un salaire au-dessus de mon travail.


Admis à l'intérieur des maisons, mes yeux ne verront pas ce qui s'y passe.


Ma langue taira les secrets qui me seront confiés et mon état ne servira pas à
corrompre les moeurs ni à favoriser les crimes.


Respectueux et reconnaissant envers mes maîtres je rendrai à leurs enfants l'instruction que j'ai reçue de leurs pères.


Que les hommes m'accordent leur estime si je suis resté fidèle à mes promesses.

 

Que je sois couvert d'opprobre et méprisé de mes confrères si j'y manque."

 

Ordre National des Médecins

 

" Au moment d'être admis à exercer la médecine, je promets et je jure d'être fidèle aux lois de l'honneur et de la probité.

 

Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux.

 

Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions.

 

J'interviendrai pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité.

 

Même sous la contrainte, je ne ferai pas usage de mes connaissances contre les lois de l'humanité.

 

J'informerai les patients des décisions envisagées, de leurs raisons et de leurs conséquences.

 

Je ne tromperai jamais leur confiance et n'exploiterai pas le pouvoir hérité des circonstances pour forcer les consciences.

 

Je donnerai mes soins à l'indigent et à quiconque me le demandera.

 

Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire.

 

Admis dans l'intimité des personnes, je tairai les secrets qui me seront confiés.

 

Reçu à l'intérieur des maisons, je respecterai les secrets des foyers et ma conduite ne servira pas à corrompre les mœurs.

 

Je ferai tout pour soulager les souffrances.

 

Je ne prolongerai pas abusivement les agonies.

 

Je ne provoquerai jamais la mort délibérément.

 

Je préserverai l'indépendance nécessaire à l'accomplissement de ma mission.

 

Je n'entreprendrai rien qui dépasse mes compétences.

 

Je les entretiendrai et les perfectionnerai pour assurer au mieux les services qui me seront demandés.

 

J'apporterai mon aide à mes confrères ainsi qu'à leurs familles dans l'adversité.

 

Que les hommes et mes confrères m'accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses ; que je sois déshonoré et méprisé si j'y manque."